Trucs et astuces‎ > ‎

Entretien des moquettes

Un bon aspirateur suffit à l'entretien quotidien ou hebdomadaire, suivant l'intensité d’habitation .

L'ASPIRATEUR, balai, traîneau ou à cuve : il doit être choisi en fonction de sa puissance d’extraction et de ses performances mécaniques.


- aspiro-brosseur ou aspirateur équipé d'une électro-brosse à moteur indépendant de l’aspiration (150 à 200 W), il écarte les poils du velours et permet plus facilement de récupérer la poussière profondément insérée . Il nécessite un gros débit d'air et peut se contenter d'une moindre dépression.

- aspirateur suceur : il aspire directement la poussière par simple contact avec la surface de la moquette : il lui faut une forte dépression pour avoir la puissance indispensable à un nettoyage en profondeur . La puissance d’aspiration doit être d’au moins 750 W avec une dépression minimum de 150 millibars. Pour les velours rasés, l'utilisation d'une buse à brosse aide à faire sortir la poussière incluse entre les fibres .

- les filtres sont importants : ils doivent être maintenus propres et être suffisamment fins pour retenir un maximum des particules microscopiques contenues normalement dans les poussières de maison, et qui seraient, sans cela, renvoyées dans l'air ambiant . Certains aspirateurs modernes comportent jusqu'à 3 filtres successifs, ce qui est particulièrement utile pour les personnes sensibles aux allergies respiratoires.
Certains micro filtres peuvent filtrer jusqu'à 0.1µ (microbes et virus).



LE BALAI MÉCANIQUE
composé de brosses rotatives mues par le fonctionnement des roues et envoyant la poussière dans de petits réservoirs intégrés est surtout utile pour ramasser les miettes ou récolter une salissure locale occasionnelle dans un local d'habitation . Il ne remplace pas l'aspirateur .



LE BALAI DE PAILLE DE RIZ
autrefois très utilisé est pratiquement abandonné aujourd'hui, car il soulève la poussière qui retombe ensuite sur les meubles, le sol ....et les habitants .



LE DÉTACHAGE
doit intervenir lorsqu'un produit étranger, autre que la poussière (ou la boue qui deviendra poussière en séchant) est tombé accidentellement sur la moquette .

90% des taches, disparaissent après un
simple nettoyage avec un chiffon propre
imbibé d'eau, si l'intervention est
immédiate ou effectuée dans un délai
ne permettant pas la pénétration et le
séchage du produit .

Procédure : ramasser le maximum du produit avec une cuiller ou en grattant avec le dos d’un couteau, mouiller avec une éponge , tamponner avec un chiffon propre et recommencer jusqu'à disparition complète de la tache .

En cas d’échec, une intervention spécifique s'avère nécessaire. Il est important de respecter les règles de base ci-après :

- ramasser le surplus de produit tâchant avec une cuiller ou en le grattant avec le dos d’un couteau,
- essuyer en tapotant avec une éponge humide ou un chiffon propre,
- appliquer un produit détachant, toujours en évitant de frotter en tournant, mais en tapotant ou, si nécessaire, en frottant légèrement de l'extérieur vers l'intérieur de la tache,
- absorber le produit détachant dans un papier absorbant appliqué par un poids (dictionnaire)

L'ENTRETIEN DES MOQUETTES DANS LES LOCAUX A USAGE PROFESSIONNEL

 

Les locaux professionnels de petite dimension relèvent des règles énoncées ci-dessus adaptées à un trafic plus important pour ce qui est de la puissance des aspirateurs, de la fréquence des rénovations et de la vigilance à apporter au détachage .

Cette étude concerne donc les locaux dont l'entretien est confiée à une entreprise de nettoyage .

- La plupart des litiges relatifs à la moquette sont dûs à un entretien mal exécuté .C'est parfois la conséquence d'une insuffisance de qualification des ouvriers chargés de l'exécution du nettoyage mais, le plus souvent, c'est le donneur d'ordre qui n'a pas accepté la proposition de l'entreprise et lui a imposé une réduction dommageable des prestations .

Pourtant, bien conduit le nettoyage d'un sol en moquette revient moins cher que celui de n'importe quel autre revêtement . La Sté Dupont de Nemours a effectué le calcul sur sa moquette à velours polyamide "schola" posée dans des salles de classe d'une école publique en région parisienne . Les temps référencés constituent un document intéressant qui est reproduit ci-dessous :

Comparatif charges d’entretien moquette/sol plastique

TRAVAUX MOQUETTE PLASTIQUE
Nettoyage
(7 x par semaine)
surface totale annuelle :
1000 m2 x 7x 52 = 364000 m2

Aspirateur
200 m²/heure
1 820 heures

Chiffon humide
250 m²/heure
1 456 heures

Détachage
(2 x par semaine)= 104 000 m2
2000 m²/heure
52 heures
 
Nettoyage
(3 x par semaine) = 156 000 m2
 

Serpillière
250 m²/heure
624 heures

Injection-Extraction
(1x par an)
1 000 m²/15 m²/heure
 

67 heures

 
Shampouinage
(1 x par an) 1 000 m²/80 m²/heure
+ extraction
300 m²/heure

17 heures

3 heures

 
Vaporisation
(1 x par semaine)
52 000 m²/100 m²/heure
  520 heures
Nettoyage profondeur/
Encaustique
1 000 m²/35 m²/heure
  32 heures
TOTAL HEURE/AN 1959 H 2632 H


- malheureusement la salissure se voit beaucoup plus sur les sols durs que sur la moquette, ce qui nuit à son entretien estimé moins nécessaire par les donneurs d’ordre, jusqu’au moment où un litige fait prendre la vraie mesure des conséquences de cette carence d’entretien .

 

UN PROTOCOLE D’ENTRETIEN : Étant établi que les semelles de chaussures véhiculent 85% de la salissure que l'on retrouve sur les sols moquettes, les zones de circulation doivent être définies avec précision . Ce travail peut être établi par l'entreprise de nettoyage et doit, en tous cas, être validé par elle, puisque c'est elle qui sera responsable du résultat .

- Les zones particulièrement salissantes sont toutes les voies d’accès intérieur extérieur, qu’il est judicieux d’équiper de tapis absorbants anti poussière aux entrées de l’extérieur.

- Sont dans la même catégorie les zones de piétinement, devant les photocopieuses, les distributeurs de boissons, les ascenseurs (selon la répartition des services).

Les distributeurs de boissons, sur sol dur, imprègnent les semelles des liquides renversés pour les transporter sur les moquettes des locaux avoisinants .

- Moins salissants, mais méritant encore un entretien fréquent, les circulations, les pièces recevant du public, les bureaux collectifs, les entrées des bureaux individuels.

- Enfin, les bureaux individuels, l’étage de direction, les salles de réunions sont moins exposées au salissement .

Il est commode d'effectuer cette étude à partir d'un plan des locaux dont on colore les différentes parties en teintes différentes suivant leur degré de sensibilité au salissement et l’origine de la salissure . Ce travail ne peut être effectué qu'avec la collaboration d'une personne connaissant parfaitement le fonctionnement de l'entreprise .

 

LE COUT OU LE DEVIS, s'établissent ensuite en calculant les surfaces de chaque catégorie et en leur affectant les fréquences d'opérations correspondantes : aspiration quotidienne ou bi-hebdomadaire, rénovation tous les 2 mois, tous les 6 mois, tous les ans, détachage chaque semaine, chaque mois .

Il reste à affecter à chaque poste le coût horaire de l'opération en gardant en mémoire qu'une exigence de résultat est obligatoirement liée à un temps raisonnable d'exécution . Déplacer le suceur d'aspirateur 2 fois plus vite provoque une baisse d'efficacité de 35% . A l’inverse, un aspirateur brosseur à bande large augmente la productivité .

 

L’INFORMATION DE L’ENTREPRISE DE NETTOYAGE est indispensable pour lui permettre d'assurer convenablement le service demandé . Les informations à lui communiquer doivent être demandées à l'entreprise qui a installé la moquette et doivent comporter :

- une fiche technique de la moquette comportant la nature de la fibre, les éventuels traitements de protection contre la salissure,le classement d'usage, le type de dossier (mousse, textile, pvc etc...).

- le type de pose, libre (dalles textiles), collée, tendue avec indication de la colle utilisée, des sous-couches ou thibaudes mises en œuvre ..

- le support : ciment, ragréage ciment, ragréage plâtre, parquet, aggloméré, plancher technique

Un entretien bien conduit permet de conserver une moquette en état de propreté apparente plus longtemps et aussi de retarder la date de son remplacement.


CES RENSEIGNEMENTS  PROVIENNENT DU SITE

http://www.moquette-doc.fr/index.php

 Haut de page